Les Shadow Brokers s’attaquent à la NSA

Ce n’est pas la première fois que le groupe Shadow Brokers s’attaque à la NSA. En Août 2016, ce groupe de pirate informatique a dévoilé une partie du programme d’arsenal de cette agence américaine. Au début de ce mois-ci, il a renouvelé son attaque.

Un arsenal numérique

A l’instar de leur initiale attaque contre la NSA, ce groupe qualifié de terroriste informatique a mis la main sur un programme d’espionnage numérique. Bien que ces données publiées par le Shadow Brokers ne soient pas encore prouvées qu’elles appartiennent à la NSA, la nature de ces dernières correspond par contre à des fichiers utilisés par une agence de renseignement. Ces données publiées sont des patchworks de programmes qui ont pour mission de s’introduire dans les divers systèmes informatiques en exploitant les faiblesses de différents logiciels. A travers les fichiers publiés par les pirates informatiques, les analystes ont pu trouver la trace des cibles où ces programmes d’espionnage numérique ont été utilisés. Mais la NSA connaissait bien avant la publication que ces fichiers ont été volés c’est pourquoi l’agence a eu tout le temps nécessaire pour supprimer les liens qui ramènent à elle. Pour se préparer à de nouvelles attaques, la NSA a renforcé son système de sécurité informatique pour être inviolable.

L’identité des Shadow Brokers est inconnue

Jusqu’à ce jour, l’identité de ce groupe de pirate est inconnue et les autorités américaines ignorent pour quel pays ou organisme terroriste Shadow Brokers travaille. Mais les spéculations s’orientent de plus en plus au fait que ce groupe est en collaboration avec des pays ennemis des USA si l’on prend en compte les dates de publication. La première s’est déroulée alors que le gouvernement américain accusait la Russie de pirater le parti Démocrate. Tandis que la seconde est survenue après les raids aériens effectués par l’armée américaine en Syrie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*